Thermostat à contact sec

Sommaire

Si en général tout appareil de chauffage ou de climatisation dispose de son propre thermostat, celui-ci ne capte que la température au plus près de l'appareil, l'utilisation confortable du chauffage ou de la climatisation réclame une mesure de la température à l'endroit où l'on vit et non à hauteur d'appareil contre une paroi de la pièce. Le thermostat à contact sec, lui, est un thermostat d'ambiance qui a pour particularité de disposer de sa propre sonde de température et que celle-ci est aérienne (sans contact avec un liquide). On vous en parle dans le détail dans cet article !

Thermostat contact sec : son fonctionnement

On pourrait définir le thermostat à contact sec par opposition aux thermostats à sonde immergée, plus connus sous l'appellation d'aquastats, mais aussi et surtout on les différencie par opposition aux thermostats à fil pilote.

En règle générale, dans les lieux que nous fréquentons (logements, bureaux, magasins...), la mesure de la température de l'air ambiant s'effectue par un thermomètre dont la sonde est aérienne (dans l'air), par opposition à une sonde qui serait immergée dans l'eau ou tout autre liquide dont on souhaite connaître la température. Lorsque ce thermomètre à sonde aérienne est relié à un dispositif de régulation de la température, il s'agit alors d'un thermostat.

On définit ensuite le thermostat à contact sec par opposition au thermostat à fil pilote en raison de la manière dont le thermostat assure la régulation du chauffage ou du rafraîchissement.

Le thermostat à contact sec est un dispositif de régulation de la température qui agit par un unique signal « tout ou rien » (On/Off) qu'il envoie au relais du contacteur (général) de chauffage ou à la chaudière, alors que le thermostat à fil pilote communique avec chaque appareil disposant d'un fil pilote, qui équipe la quasi-totalité des appareils de chauffage et de régulation.

Bon à savoir : le fil pilote est ce fil noir inclus dans le cordon d'alimentation d'un appareil électrique en plus des fils bleu (neutre), rouge (phase) et jaune et vert (terre).

Les différents modèles de thermostat à contact sec

Les thermostats dits « d'ambiance » sont les plus courants des thermostats à contact sec. Le thermostat programmable, lui, dispose en plus de boutons voire d'écran ou de télécommande de programmation.

Le thermostat à contact sec se compose généralement d'un petit boîtier mural muni d'un curseur de réglage de la température et dont le corps est muni d'ouvertures afin que l'air y circule. Le boîtier est généralement fixé au mur de la pièce à vivre (séjour) à hauteur d'environ 1,50 m du sol, et contient la sonde de température de l'air qui mesure en permanence la température de l'air ambiant.

Un dispositif de programmation interne ferme ou ouvre un contacteur des appareils de chauffage ou de rafraîchissement en fonction des réglages effectués via le curseur de commande.

Dans les logements anciens, c'est ce type de thermostat d'ambiance qui est le plus répandu, que le chauffage soit électrique (convecteurs) ou central (radiateurs et chaudières tous combustibles confondus : bois, fioul, gaz...).

Avec l'avancée des technologies tant en mode de sources de chauffage que de capteurs et de programmation, les thermostats à contact sec ont évolué pour intégrer selon les modèles des fonctions et des capacités supplémentaires :

  • Programmation horaire : Il suffit que le thermostat en soit équipé pour décider des périodes durant lesquelles le thermostat autorise ou non le démarrage du chauffage. En règle générale, on programme alors des périodes de « veille » la nuit, en laissant baisser la température des locaux. Au matin en sortant de la période de veille, le thermostat relance à nouveau le chauffage et en assure la régulation ;
  • Programmation de plages horaires : Plus étendue, la programmation de plages horaires permet de définir plusieurs périodes de veille et de fonctionnement. Ainsi, le thermostat peut déclencher le chauffage tôt le matin, l'arrêter lorsque les occupants sortent en matinée ou en journée, et le redémarrer en fin d'après-midi avant leur retour ;
  • Programmation avancée : Tout est paramétrable par l'utilisateur grâce à l'informatique embarquée dans le thermostat à contact sec. Un nombre de plages horaires quasi-illimité mais aussi des programmations hebdomadaires (entre jours ouvrés et week-ends), des modes « vacances », « boost », etc.
  • Programmation à distance, notamment avec les thermostats connectés capables d'émettre et de recevoir par Internet, radio, Wi-Fi, Bluetooth, etc., aussi bien des informations (état, vidéo, audio, prévisions météo...) que des ordres (programmation par smartphone et réseau 3G, 4G, cloud, etc.) depuis et vers l'opérateur, mais aussi depuis et vers les appareils (protocoles Zigbee, 6LowPan, NFC...).

Thermostat à contact sec : son installation

Le montage se fait en fixant au mur de la pièce principale le thermostat filaire à la hauteur préconisée par le fabricant, puis en raccordant ses deux fils sur le contacteur général de chauffage aux bornes d'entrée du relais de commande dont celui-ci est équipé. Ce montage oblige à faire courir un câble depuis le thermostat jusqu'au contacteur.

Lorsqu'on souhaite ne réguler qu'un seul convecteur ou appareil sans avoir à installer un thermostat mural, le thermostat universel ne nécessite qu'un branchement électrique sur prise sans avoir à tirer de câble et sans liaison radio.

Lorsque le thermostat à contact sec est à liaison radio, seul le récepteur est à connecter au contacteur sans autre fil à tirer puisque le thermostat enverra ses ordres par radio.

Bon à savoir : l'utilité d'un thermostat est d'autant plus grande que les immeubles collectifs sont désormais soumis à l'obligation d'individualisation des frais de chauffage.

Prix et points de vente d'un thermostat à contact sec

Conseils avant achat

Au départ, avant l'achat, on différencie le thermostat à contact sec du thermostat à fil pilote par la présence en général de deux fils d'alimentation et non trois sur le thermostat à fil pilote). C'est le type de régulation de chaudière ou de chauffage qui informe sur le thermostat à monter sur le système (prendre confirmation sur la notice).

L'achat se fait aussi bien sur les sites Internet des fabricants et distributeurs qu'en magasin de bricolage ou chez un chauffagiste.

À noter : en cas de doute sur le mode de régulation, en présence d'un contacteur général de chauffage, tout thermostat à contact sec peut équiper votre pièce, tandis que le contacteur général de chauffage peut ne pas être muni de fil pilote.

Les variations de prix

Le prix d'un thermostat à contact sec varie considérablement selon son mode de communication avec le module de relais du contacteur de chauffage puis en fonction de ses programmations possibles et fonctions annexes.

À moins de 15 € on trouve déjà des thermostats filaires à contact sec assez basiques, puis de 25 € à 100 € environ des thermostats filaires à contact sec disposant de programmations plus évoluées. À partir de 200 €, les thermostats à contact sec sont la plupart du temps à transmission radio et disposent de capacités étendues de programmation voire de communication.

Bon à savoir : la plupart des thermostats et appareils de régulation de chauffage posés par un artisan RGE peuvent bénéficier du crédit d'impôt et des aides à la rénovation énergétique.

Ces pros peuvent vous aider